Musiques pour relever la tête

Dernière modification
le 13 mai, 2017


Nouveau 2015 !


extraits du nouveau double CD « Musiques pour Relever la Tête »

CD1 « Chansons pour Relever la tête »
V. Gillet – guitare compo arrangements
Paolo Zarcone -voix guitare (compo *)
Textes: Poèmes siciliens d’Ignazio Buttitta (Bagheria, Sicile, 1899–1997) extraits de «La peddi nova»

La Tristizza court extrait compo Gillet texte Buttitta chant Paolo Zarcone

(*)Lamentu di una Matri court extrait compo Zarcone arr. Gillet texte Buttitta chant Paolo Zarcone

Li Giurani court extrait compo Gillet texte Buttitta chant Paolo Zarcone

CPueta e Latru court extrait

Compo Gillet texte Buttitta chant Paolo Zarcone


CD2 « Music for friends »
V. Gillet – guitare compo

Music for Friends extrait compo Gillet

La Dernière Fable de Vijaya extrait compo Gillet

 

V. Gillet P. Zarcone © Dominique Houcmant

“….La guitare de Véronique Gillet fait rebondir ces rimes magnifiques, les voix se combinent pour pousser le chant….Paolo Zarcone conduit cette poésie dans le paysage musical avec la dextérité d’un berger qui guide les mouvements de son troupeau de mots… »

« …Un second disque est consacré à des pièces instrumentales écrites et jouées par Véronique Gillet en hommage à quelques amis proches ou lointains. Chaque titre est une invitation au partage d’une intimité et de ce qu’elle diffuse comme coloration musicale: horizons turc, malien, belge, …italien… La guitariste, une fois de plus, donne à sa musique une poésie simple et pleine d’humanité. ”
-Etienne Bours
(Imagine Magazine – janvier 2016)

V.-Gillet-P.-Zarcone-2-©-Dominique-Houcmant-Copie.jpg

CD 1 « Chansons pour relever la tête »

Textes: Poèmes siciliens d’Ignazio Buttitta (Bagheria, Sicile, 1899–1997) extraits de «La peddi nova»

« La poésie de Buttitta navigue entre le silence (lu silenziu), la tristesse et le chant des grenouilles. Elle écorche tendrement les bigoteries siciliennes et les poètes post-romantiques. Fait aussi grande éloge de la mort et des pipistrelles, mais surtout relève la tête dans sa langue qui est bien plus qu’un dialecte. »
Jean-Christophe Renault – Sant’Elia, baie de Palerme, septembre 2011

« Un des charmes de Liège, ma ville natale, ce sont ces terrils et les italiens qui y ont laissé leur sueur…
Depuis mon enfance, j’ai entendu le chant étrange de la langue Sicilienne dans les rues de notre ‘cité ardente’.
Grâce à ma guitare nomade, j’ai fait de très nombreux voyages en Sicile.
En 2011, j’ai rencontré Paolo Zarcone – un jeune ‘cantastorie’ – qui fait revivre cette tradition orale séculaire…
Sa voix a ravivé tous mes souvenirs et m’a donné envie de mettre en musique la poésie d’Ignazio Buttitta. »
Véronique Gillet

CD 2 « Music for friends »

toutes nouvelles compositions de Véronique Gillet pour guitare seule